A propos

Comment tout a commencé

Lors d’un voyage en Bretagne, nous avons décidé de nous lancer dans cette aventure passionnante. Nous avons découvert et testé les Gerys 4.7 (dériveur) et nous avons immédiatement sympathisé avec leur fabricant Erwan. Nous nous sommes bien amusés, car malgré les vagues, le bateau était si stable et sûr qu’à partir de là, nous n’avons plus pu nous empêcher de sourire.

De plus, dès les premiers essais, le bateau s’est élevé au-dessus des vagues et nous avons pu ressentir la sensation de voler au-dessus de l’eau. Nous avons donc décidé d’amener ces bateaux en Engadine pour partager le plaisir de la voile à foils avec d’autres.

Vitesse de pointe
0 km/h
Client le plus vieux
0 an
Client le plus jeune
0 an

S'envoler avec nous

Notre équipe

Rencontre Margaux et Mathias, fondateurs de Lakefly.ch GmbH.

Margaux Givel

Mon père m’a transmis sa passion pour la voile. J’étais polyvalente, du laser au catamaran en passant par la planche à voile, j’aime tout essayer.

Depuis 2020, j’enseigne également à l’école de ski Suvretta à Saint-Moritz C’est à l’extérieur, dans les montagnes ou sur le lac, que je me sens le mieux L’Engadine est l’endroit parfait pour moi, je m’y sens chez moi et je peux m’adonner à toutes mes passions, le ski en hiver et la voile en été.

Mathias Mader

Depuis quelques étés j’ai la chance d’enseigner la voile sur les lacs de Sils et St. Moritz J’aime enseigner, tout comme j’aime l’Engadine, qui offre d’innombrables activités et possibilités, aussi bien en été qu’en hiver. La voile me fascine sous toutes ses formes, de la voile sur glace en hiver au foil en été. Je suis un grand passionné et je ne manque jamais une occasion de suivre les performances sur la grande scène de la voile. D’Alinghi à la Coupe de l’America jusqu’à la Route du Rhum, j’aime observer comment ces monstres marins ultramodernes se déplacent gracieusement sur les vagues.

Nos partenaires

Envie de voler au-dessus des vagues en faisant de la voile ?

Les hydrofoils ont révolutionné la voile et permettent de voler au-dessus de l’eau à partir d’une vitesse de vent d’environ 8 nœuds

Le foiling, c’est l’avenir